Étude québécoise sur le cancer du pancréas
Québec Pancreas Cancer Study
Qui est éligible à participer à l'ÉQCP?

1.    Tout patient vivant au Québec qui a été diagnostiqué avec un cancer du pancréas.

2.    Les familles dont au moins deux proches parents (du même côté de la famille) sont diagnostiqués avec un cancer pancréatique. Ces parents proches avec un cancer du pancréas peuvent être vivants ou décédés.
 


Qu'est-ce que cette participation implique?

1.    Vous aurez l'opportunité de discuter de cette étude avec le coordonnateur de l'étude. Si vous acceptez de participer, vous devrez signer le formulaire de consentement de cette étude.

2.    Nous demanderons votre permission pour obtenir votre dossier médical sur le diagnostique de votre cancer.
 
3.    Nous vous demanderons des informations sur votre histoire de cancer familial à l'aide d'un questionnaire d'histoire familiale. Il est grandement utile de recueillir autant d'informations que possible sur tout autre genre de cancer de même que toute autre condition médicale familiale pertinente. En plus d'être utile aux études génétiques, cela nous permet une évaluation plus précise de l'histoire familiale du cancer. Tous les participants vont avoir le choix de réviser leur histoire familiale avec un conseiller généticien. Certains participants peuvent être référés pour une évaluation génétique clinique et/ou pour un test génétique.

4.    Vous serez invités à compléter un questionnaire d'étude sur les divers facteurs environnementaux et styles de vie qui peuvent être associés avec le cancer du pancréas. Collectivement, les réponses d'un vaste nombre de patients et de personnes contrôles en bonne santé vont probablement nous aider à mieux comprendre certains des facteurs qui influencent les risques de développer le cancer pancréatique.

5.    Vous serez invités sur une base volontaire à fournir des échantillons pour la recherche. Ces échantillons peuvent comprendre des prises de sang, de salive, et /ou de tissus (provenant d'une biopsie antérieure ou de procédure opératoire). Lorsque possible, nous essairont de coordonner une prise de sang avec un de vos rendez-vous réguliers à la clinique traitante ou à l'hôpital. Certains patients se verront également demander un consentement en vue d'obtenir un échantillon de tissus de l'hôpital où ils ont eu précédemment une biopsie ou une procédure opératoire. Sur le plan de la recherche, ces échantillons peuvent être très utiles pour nous aider à comprendre la génétique et la biologie du cancer du pancréas.

6.    Avec la permission du patient, nous prévoyons inviter des individus contrôles sains à participer à cette étude. Souvent ces contrôles sont des gens en bonne santé et sans lien génétique avec le patient mais qui vivent dans la même maisonnée (comme une épouse). Ces individus constituent un bon groupe contrôle pour la recherche, car ils ont un bagage génétique différent, un style de vie similaire et des expositions environnementales comparables.

7.    Pour les patients aux prises avec un cancer du pancréas qui ont une histoire familiale de cancer pancréatique, nous pourrons vous demander d'inviter les membres de votre famille à participer à l'étude. Si nécessaire (et seulement avec la permission du patient), nous allons inviter les frères, les sœurs, les parents, et/ou les enfants des parents qui ont été diagnostiqués avec un cancer familial du pancréas. Ces membres, s'ils acceptent, vont se voir demander de compléter le même questionnaire de facteurs de risque et vont être invités à fournir un échantillon de sang et/ou de salive pour la recherche.
 
Pourquoi la participation à cette recherche est-elle si importante?
Tout progrès dans le traitement du cancer et sa définition génétique repose sur la participation des patients qui ont été diagnostiqués avec la maladie. Nous avons besoin de patients et de familles qui ont été/sont atteintes de cancer du pancréas pour participer à cette recherche afin de nous aider à mieux comprendre les causes de cette maladie, d'améliorer les options de traitements pour les patients à venir et d'améliorer notre capacité à détecter le cancer du pancréas à un stage plus précoce.