Étude québécoise sur le cancer du pancréas
Québec Pancreas Cancer Study
Est-ce que les antécédents familiaux de cancer augmentent les chances de développer un cancer du pancréas?
 
La plupart des cancers du pancréas sont considérés comme étant ''sporadiques''. C'est-à-dire qu'il n'y a généralement pas d'histoire familiale de cancer et les facteurs de risques ne sont souvent pas évidents. Toutefois, nous estimons qu'environ 10% des cancers pancréatiques sont associés avec un facteur hérédité qui augmente les chances de développer ce cancer. En dépit de cette incidence élevée de susceptibilité génétique relativement aux autres syndromes de cancers familiaux, le cancer pancréatique ne se présente généralement pas comme uniquement reconnaissable à des symptômes cliniques et, bien que la signature des syndromes de cancer soit à un stage précoce, les cas familiaux de cancer du pancréas surviennent souvent au même âge que les cas sporadiques. C'est pourquoi, il est souvent difficile en clinique d'identifier les individus ayant une prédisposition génétique en l'absence de connaissances détaillés et méticuleuses des antécédents familiaux.
 
L'évidence pour un cancer du pancréas héréditaire ou ''cancer du pancréas familial'' est basée sur plusieurs études démontrant que les patients avec ce cancer sont plus sujets à avoir des proches aux prises avec un cancer pancréatique. Puisque les gènes responsables du cancer du pancréas familial n'ont pas encore été identifiés, il n'y a pas de tests génétiques disponibles pour son dépistage.
 
Cependant, notre équipe de recherche collabore avec d'autres équipes internationales afin d'identifier ces gènes. Votre participation à notre étude va nous aider à faire des progrès dans cette quête. De plus, la participation de familles québécoises à ces études de recherches internationales vont faire en sorte que les variations génétiques qui sont spécifiques au Québec soient identifiées par ce projet de recherche. La création d'un catalogue complet des facteurs génétiques va être primordiale dans le développement prochain de programmes de détection précoce et de stratégies de traitements personnalisées.
 
En plus du syndrome de cancer du pancréas familial, il y a d'autres affections génétiques où l'éventail des tumeurs comprend le cancer pancréatique. Ces affections génétiques incluent : -le syndrome du cancer du sein et de l'ovaire (mutations BRCA1, BRCA2 et PALB2), -la pancréatite héréditaire (mutation PRSS1), -le cancer colorectal héréditaire non-polyposé (mutations MLH1 et MSH2), -l'ataxie-telangiectasie, -le syndrome Peutz-Jeghers (mutation STK11), et -le mélanome familial atypique du grain de beauté multiple (mutation p16). Les familles aux prises avec ces syndromes ont une histoire familiale plus commune de certains cancers comme celui du sein, de l'ovaire, le cancer colorectal et le mélanome. Selon les détails de l'histoire familiale, certaines d'entre elles peuvent être éligibles à des tests de dépistage génétiques pour les mutations dans les gènes qui sont associés avec ces syndromes génétiques. Puisque certaines de ces mutations sont plus fréquentes chez les individus ayant des antécédents familiaux, incluant les personnes de souche canadienne-française, les ashkénazes, les juifs et les méditerranéens, certaines personnes ayant un cancer du pancréas peuvent être éligibles à des tests génétiques spécifiques basés sur la recherche, même en absence d'historique familial établi. Si vous avez des craintes quant à l'historique de cancers de votre famille, vous devriez en parler avec votre médecin de famille et nous vous encourageons à prendre contact avec nous en utilisant le lien contact du bas de cette page internet. Si vous êtes éligibles et si vous acceptez de participer à notre étude, vous aurez l'opportunité de parler de votre histoire familiale de cancer avec un conseiller en génétique.